© Image Globe

Un accord à Denderleeuw sans rompre le cordon sanitaire

Le Vif

Le CD&V, la N-VA et l’Open Vld sont parvenu à un accord, a annoncé mardi le gouverneur de Flandre orientale, André Denys, qui avait désigné un informateur, l’échevin Jan De Nul (CD&V), pour sortir la commune de l’imbroglio politique dans lequel elle se trouvait.

« L’informateur De Nul a remis un document impressionnant, dans lequel tous les aspects importants et sensibles sont abordés », a indiqué M. Denys après avoir reçu M. De Nul. Les trois partis ont approuvé le document rédigé par l’informateur mais ils consulteront encore leur base cette semaine, a précisé le gouverneur.

Lundi passé, le gouverneur de Flandre orientale avait donné mission à l’échevin De Nul de lui présenter une proposition qui permettrait à tirer la commune de l’impasse. Il attend que lui soit remise pour le 28 janvier la composition du nouveau collège communal.

Le 9 janvier, une coalition composée du CD&V et de la N-VA a bénéficié du soutien du Vlaams Belang lors de la désignation, par un scrutin à bulletins secrets, du président du conseil communal et d’échevins. De nombreux partis ont alors dénoncé une rupture du cordon sanitaire autour de l’extrême-droite.

Partner Content