Le Kremlin accuse Washington d'escalade après la mise en alerte de troupes © belga

Ukraine: Moscou se refuse à tout « pronostic » sur les négociations avec Kiev

(Belga) Le Kremlin a estimé mardi prématuré tout « pronostic » sur les négociations avec Kiev, qui doivent reprendre mardi, après qu’un conseiller de la présidence ukrainienne a jugé possible un accord de paix d’ici mai.

« Le travail entre les deux délégations (russe et ukrainienne) se poursuit par visioconférence, c’est un travail complexe, et le fait qu’il se poursuive est déjà positif », a estimé le porte-parole de la présidence russe, Dmitri Peskov. « Nous ne voulons pas faire de pronostics pour le moment », a-t-il ajouté, préférant « attendre d’avoir des résultats tangibles avant d’informer les populations des deux pays ». Auparavant, Oleksiï Arestovitch, un conseiller de la présidence ukrainienne, avait estimé possible qu’un accord de paix soit trouvé entre Moscou et Kiev. « Je pense qu’au plus tard en mai (…), nous devrions très probablement parvenir à un accord de paix, et peut-être beaucoup plus rapidement », a-t-il indiqué sur une chaîne YouTube. Interrogé lors d’un briefing presse sur le format d’un tel accord, M. Peskov a de son côté jugé qu’il « était également trop tôt pour en discuter publiquement ». « Cela fait aussi partie des discussions ». La quatrième session de pourparlers entre l’Ukraine et la Russie doit reprendre mardi après une « pause technique » lundi. (Belga)

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content