UE et USA trouvent un nouvel accord sur la protection des données personnelles

(Belga) Les États-Unis et la Commission européenne ont dégagé un accord de principe sur un nouveau cadre pour le transfert sécurisé de données personnelles vers les États-Unis, ont annoncé vendredi le président américain Joe Biden et la présidente de la Commission Ursula von der Leyen, en marge du sommet européen de Bruxelles.

« Ce cadre souligne notre attachement partagé à la vie privée, à la protection des données et à l’État de droit », a affirmé le président américain. Pour Mme Von der Leyen, cet accord « permettra des transferts de données prévisibles et dignes de confiance entre l’UE et les États-Unis, tout en préservant la vie privée et les libertés civiles ». Washington et Bruxelles étaient en quête d’un nouvel accord après un arrêt de la Cour de Justice de l’UE qui avait annulé en 2020 le précédent accord de 2016, au motif que ce « Privacy Shield » (« bouclier de la vie privée ») offrait trop peu de garantie pour les citoyens européens, au regard des programmes de surveillance américains. Les transferts de données sont primordiaux pour l’économie numérique. Selon M. Biden, la reprise du transfert permettra de dynamiser les relations économiques avec l’UE à hauteur de plus de sept mille milliards de dollars. Les pourparlers ont été menés ces derniers mois sous la houlette du commissaire à la Justice Didier Reynders côté européen et de la secrétaire au Commerce Gina Raimondo côté américain. L’accord « renforce encore notre alliance, nos liens économiques et protège les droits fondamentaux des citoyens », s’est réjoui le Belge. (Belga)

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content