© Belga

Trois hommes candidats à la présidence des FDF

La course à l’élection du futur président des FDF se jouera finalement à trois. A l’heure de clore l’introduction des candidatures, outre l’actuel président Olivier Maingain et son principal challenger Bernard Clerfayt, Christophe Magdelijns, bourgmestre faisant fonction d’Auderghem, a annoncé qu’il se présentait.

La commission électorale du parti se réunira à 16h, pour prendre acte des candidatures pour la présidence du parti, mais aussi pour celle des futurs comités régionaux pour Bruxelles, la Wallonie, et la périphérie de Bruxelles.

« Allez je me lance! Je viens d’envoyer ma candidature à la présidence des FDF », a fait savoir via Facebook, le bourgmestre faisant fonction d’Auderghem, précisant qu’il ne comptait nullement faire de la figuration.

Un quatrième candidat à la présidence des FDF en Wallonie

Après les Thudinoises Isabelle Noël et Geneviève Cordier, puis le Liégeois Hugues Lannoy, un quatrième candidat a annoncé lundi, jour de clôture des candidatures, son intention de briguer la présidence wallonne des FDF.

Il s’agit d’Edouard de Wasseige (51 ans), domicilié à Wasseiges (province de Liège), dans l’arrondissement électoral de Huy-Waremme.

Le Hesbignon a été élu en 2012 dans sa commune où il siège en tant que conseiller indépendant à l’action sociale. « Je ne compte pas être un président virtuel car je me positionne avant tout comme un candidat de terrain, proche des préoccupations des citoyens », a-t-il déclaré à l’Agence Belga.

Partner Content