Theo Francken veut plus « d’identité flamande » dans les écoles

Le Vif

En tant que bourgmestre de Lubbeek, Theo Francken (N-VA) a demandé aux trois écoles primaires de sa commune d’adapter leur projet pédagogique « avec une attention particulière à notre identité flamande et notre histoire », rapportent Het Nieuwsblad, De Standaard et Gazet van Antwerpen, jeudi.

Une demande qui n’est pas sans importance à quelques semaines des élections du 26 mai. La N-VA revendique en effet le ministère de l’Enseignement et le profil de Theo Francken, ex-Secrétaire d’Etat à l’Asile et à la Migration, est évoqué.

« Salut au drapeau », a ironisé l’Open Vld, dans l’opposition dans la commune de Lubbeek. « Pas du tout », a rétorqué le nationaliste. « Où est le mal à promouvoir un sens de l’identité flamande? ».

Partner Content