TC Anvers – Jusqu’à sept ans de prison pour trafic de cocaïne au port d’Anvers

(Belga) Le tribunal correctionnel d’Anvers a condamné vendredi 21 prévenus à des peines allant de deux à sept ans de prison pour leurs liens avec une organisation criminelle qui importait d’importantes quantités de cocaïne. Deux tonnes de cette drogue ont été saisies au total et plus de 380.000 euros confisqués.

L’enquête avait démarré le 7 août 2020 après le vol, au port d’Anvers, d’un conteneur de bananes en provenance d’Équateur. Le traceur GPS du conteneur l’avait ensuite situé aux Pays-Bas, où il avait été récupéré avant d’être ramené, le 10 août, à Anvers. La douane avait alors procédé à un contrôle et remarqué que le sceau du conteneur avait été altéré et qu’il manquait une trentaine de boîtes de bananes. Par la suite, d’autres conteneurs avaient à nouveau été dérobés. La police avait pris un conteneur en filature jusqu’à un entrepôt de Kalmthout. Les enquêteurs avaient alors contrôlé les véhicules quittant le hangar, pour y découvrir 25 paquets de cocaïne dissimulés dans chaque voiture. L’entrepôt lui-même renfermait 64 paquets, pour une prise totale de 291 kg. Le 11 janvier 2021, les enquêteurs ont perquisitionné un autre hangar, à Aartselaar, et mis au jour 1.752 kg de cocaïne dans un conteneur de café. Finalement, 21 prévenus ont été identifiés, notamment grâce au démantèlement du réseau de cryptophones Sky ECC. Le tribunal a considéré qu’il s’agissait bien d’une organisation criminelle étant donné le caractère international du trafic, l’usage de téléphones cryptés, la corruption et les menaces de certains employés du port d’Anvers, ainsi que la coordination établie entre les agents de sécurité et les chauffeurs poids lourds, notamment. (Belga)

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content