Une pétition demande d'enlever l'ensemble des statues de Léopold II à Bruxelles © belga

Statues, excuses, enseignement de l’histoire du Congo: voici la position des partis francophones

Eglantine Nyssen
Eglantine Nyssen Journaliste

Le débat sur le passé colonial belge et la décolonisation de l’espace public est revenu au coeur de l’actualité. Obligeant tous les partis politiques à se positionner sur le sujet.

Ce mercredi, le président de la Chambre, Patrick Dewael (Open VLD) discutera avec les groupes politiques de la tenue d’une commission « vérité et réconciliation » et de sa mise en place « avec des experts ». « Il est temps pour la Belgique de se réconcilier avec son passé colonial », a estimé Monsieur Dewael. « Le Parlement est le forum approprié pour enquêter et débattre à ce sujet. » Une commission qui sera sûrement bien accueillie par les différents partis alors que le débat politique continue.

Des partis qui se rassemblent sur une volonté d’enseigner l’histoire du Congo et de la colonisation de façon plus systématique à l’école.

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content