Manifestation nationale à Bruxelles pour le pouvoir d'achat. © Reuters

Une manifestation nationale aura lieu le 15 décembre

Le Vif

La CSC a décidé de se joindre à la manifestion annoncée par la FGTB la semaine dernière. La manifestation aura lieu le jeudi 15 décembre.

Les syndicats organiseront une nouvelle manifestation nationale en faveur du pouvoir d’achat le 15 décembre à Bruxelles, ont annoncé la CSC et la FGTB ce mardi. Les deux organisations syndicales entendent notamment dénoncer les prix actuels de l’énergie. Bruxelles risque d’être particulièrement secouée le jeudi 15 décembre puisque la date choisie par les organisations syndicales coïncide avec un sommet européen.

La décision de descendre une nouvelle fois dans la rue intervient au lendemain d’une proposition de conciliation du gouvernement fédéral face à l’impasse des négociations salariales entre employeurs et syndicats. Les organisations syndicales jugent les mesures de soutien au pouvoir d’achat insuffisantes jusqu’ici.

La CSC a dès lors également décidé mardi de mener une action en front commun syndical avec la FGTB et la CGSLB le 15 décembre dans la capitale, selon un porte-parole du syndicat chrétien. La participation de la CGSLB n’est cependant pas encore certaine. Le choix d’organiser une manifestation à cette date n’est pas un hasard, explique Marie-Hélène Ska, secrétaire générale de la CSC. « Nous l’organisons pour interpeller les décideurs politiques quant à l’urgence de plafonner les prix de l’énergie alors qu’aura lieu le même jour un sommet européen à Bruxelles. »

Le tracé est déjà établi: les syndicats défileront entre la gare du Nord et la gare Centrale, à Bruxelles. Au centre de leurs revendications, toujours, le pouvoir d’achat. Les syndicats dénoncent « le carcan salarial » de la loi de 96 empêchant toute hausse de salaire (hors indexation) pour les deux prochaines années, précise L’Echo.

L’affichage de ce contenu a été bloqué pour respecter vos choix en matière de cookies. En cliquant sur « Voir le contenu », vous acceptez les cookies. Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur « Paramètres des cookies » en bas du site.
Voir le contenu

Cette annonce arrive après l’accord salarial proposé par le gouvernement fédéral que la FGTB avait accueilli avec peu d’enthousiasme et les « mesures « sparadraps » posées sur la norme salariale à 0%, comme le chèque consommation allant de 500 à 750 euros au sein des entreprises ayant eu de bons résultats.

Pas la première mobilisation

Le 9 novembre dernier, une journée nationale d’action et de grève générale avait déjà été organisée. La CSC et la FGTB – mais pas la CGSLB – avaient alors déjà mobilisé leurs membres pour réclamer un plafonnement des prix du gaz et de l’électricité et dénoncer la loi sur la norme salariale.

Partner Content