A partir de quand fait-il trop chaud pour travailler ?

Eglantine Nyssen
Eglantine Nyssen Journaliste au Vif, multimedia editor

Il fait chaud… Trop pour travailler ? Que doivent prévoir les employeurs et quels sont les droits des employés ?

Et de trois! La Belgique traverse son troisième pic de chaleur, cet été. Des températures supérieures à 30 degrés sont prévues encore jusqu’à dimanche. Trop chaud pour bosser ? Mauvaise nouvelle: dans pareille situation, vous ne pouvez pas arrêter de travailler mais votre employeur est responsable de la sécurité et du bien-être de ses travailleurs sur leur lieu de travail. Il doit donc honorer certaines obligations à votre encontre.

Un thermomètre spécial

Première chose à savoir, la température que vous pourrez voir sur un thermomètre standard n’est pas celle prise en compte dans ce genre de situation. Un thermomètre-globe humide est requis. Cet appareil tient compte de l’humidité et de la température de rayonnement des objets dans l’environnement. Notez bien qu’il est possible que le résultat soit inférieur à la température que donne un thermomètre ordinaire. La température ne se mesure donc pas en degrés celcius mais en WBGT.

Différents types de travail

En cas de forte chaleur au travail, les travailleurs ont droit à un certain nombre de mesures de protection. Les températures maximales à partir desquelles elles s’appliquent varient selon la charge physique du travail.

  • 29 WBGT pour le travail léger (en général effectué assis qui comprend le secrétariat, le travail de bureau, la conduite d’une voiture, etc)
  • 26 WBGT pour le travail moyennement lourd (travail manuel à une table, menuiserie, conduite d’engins, de camions, de tracteurs, travaux en position debout, etc)
  • 22 WBGT pour le travail lourd (en général effectué en position debout comme la manutention, le bêchage, le sciage à la main, le rabotage, le fait de pousser et de tirer des brouettes, etc)
  • 18 WBGT pour un travail physique très lourd (travaux de terrassement, bêchage en profondeur et l’excavation, le fait de monter sur des échelles et de monter les escaliers, etc)

Si les valeurs limites WBGT sont dépassées, des temps de repos doivent être instaurés.

Travail légerTravail mi-lourdTravail lourdTravail très lourd
45 min travail – 15 min repos29,5272319
30 min travail – 30 min repos302824,521

Mesures de prévention

Lorsque la température maximale est atteinte, votre employeur doit mettre en place une série de mesures. Selon la législation, l’employeur doit, selon le site du SPF Emploi:

  • prévoir des équipements de protection (voiles de protections, couvre-chefs, …) pour les travailleurs exposés à un rayonnement solaire direct;
  • offrir des boissons rafraîchissantes appropriées gratuitement;
  • installer dans les locaux de travail un dispositif de ventilation artificielle dans les 48 heures.

« Si les désagréments persistent, ce qui peut par exemple ressortir d’un tour de table auprès des travailleurs, l’employeur doit accorder des périodes de repos. En outre, il peut décider de façon autonome d’instaurer un chômage temporaire » explique le SPF. Les entreprises peuvent aussi élargir les limites de début et de fin de la journée de travail ou ralentir le rythme de travail. Durant l’été, le travail sur les chantiers par exemple pourra débuter à 6 heures le matin et se terminer avant qu’il ne fasse trop chaud dans l’après-midi.

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content