© Belga

Radars : entre la Flandre et le Fédéral, ça ne flashe pas

Le Vif

En Flandre, plus d’un radar sur cinq serait défectueux (recours potentiels en vue ?). Cela énerve très fort le ministre flamand de la Mobilité, Ben Weyts (N-VA, photo), qui se dit incapable d’assurer le suivi de leur fonctionnement.

Régionalisation oblige, l’installation des radars, leur entretien et les infrastructures relèvent de la Flandre. Le traitement des infractions échoit au fédéral, également compétent pour le remplacement des radars défectueux. Ben Weyts s’impatiente. Le ministre fédéral de la Sécurité et de l’Intérieur, Jan Jambon (N-VA), affirme ne pas être au courant de l’existence d’un quelconque dossier d’achat…

Pour l’instant, dit-il, la police utilise différents logiciels fournis par des firmes privées, leur optimisation est à l’étude et ils pourraient, à terme, être remplacés. Avant de conclure :  » Je suis convaincu que le ministre Weyts mettra tout en oeuvre pour résoudre ce problème.  » Weyts-Jambon : ça ne flashe pas…

M.L.

Partner Content