Dries Van Langenhove

Racisme, sexisme, haine: c’était toujours Dries Van Langenhove le pire 

Le Vif

Le député Vlaams Belang Dries Van Langenhove était toujours celui qui postait les pires publications racistes, sexistes et haineuses dans les groupes de conversation en ligne du mouvement étudiant d’extrême droite flamand Schild & Vrienden, ressort-il d’une expertise commandée par le parquet. C’est ce que rapportent les journaux du groupe Mediahuis.

L’expert en informatique est parvenu à récupérer quelque 70.000 messages que Schild & Vrienden, fondé par Dries Van Langenhove, a effacés d’urgence des réseaux sociaux Facebook et Discord après la diffusion, en 2018, d’une enquête de la VRT dénonçant l’extrémisme de ce groupe.

   L’analyse montre que celui qui allait être élu un an plus tard en tant qu’indépendant sur les listes du VB était alors le plus grand diffuseur de messages haineux sur le groupe Facebook, et le deuxième sur Discord. C’est lui aussi qui a ordonné de confectionner des mèmes haineux, bien qu’il l’ait toujours nié.

   Dries Van Langenhove et onze de ses comparses devraient savoir ce vendredi s’ils sont renvoyés en correctionnelle pour infractions à la loi anti-raciste, dans l’enquête ouverte après la diffusion du reportage de la VRT. La Chambre avait levé son immunité parlementaire en mars 2021. Le parquet de Flandre orientale a requis le renvoi devant le tribunal correctionnel du fondateur du mouvement étudiant Dries Van Langenhove, député fédéral indépendant du groupe du Vlaams Belang à la Chambre, et de onze autres personnes qui avaient des liens avec le groupe.

Partner Content