Près de 700 personnés tuées à Tcherniguiv depuis le début de l'invasion russe © belga

Près de 700 personnés tuées à Tcherniguiv depuis le début de l’invasion russe

(Belga) Près de 700 personnes ont été tuées dans des bombardements à Tcherniguiv, centre régional dans le nord de l’Ukraine, près de la frontière bélarusse qui a été pilonné pendant des semaines par les troupes russes, a indiqué vendredi son maire.

« Je peux donner un chiffre approximatif, 700 personnes. Il s’agit des militaires et civils », a indiqué le maire Vladyslav Atrochenko, cité par l’agence indépendante ukrainienne Unian. Selon lui, 80.000 à 95.000 personnes vivent toujours dans cette ville située à environ 150 kilomètres de Kiev, la capitale, et qui comptait presque 300.000 personnes avant le début de l’invasion russe fin février. Un premier grand convoi d’aide humanitaire est arrivé jeudi à Tcherniguiv depuis le retrait des troupes russes de cette région la semaine passée, a indiqué dans la matinée le gouverneur régional Viatcheslav Tchaous. Il a appelé les habitants de la région à rester vigilants face au risque de nouveaux bombardements russes. « Des avions et des missiles continuent de survoler notre région », a-t-il souligné sur Telegram. (Belga)

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content