Russie: Poutine demande le début des vaccinations "à grande échelle" la semaine prochaine © belga

Poutine assure ne pas vouloir « reconstituer un empire »

(Belga) Le président russe Vladimir Poutine a affirmé mardi ne pas avoir l’intention de reconstituer un empire, au lendemain de la reconnaissance des séparatistes prorusses en Ukraine et d’un discours niant la légitimité de l’État ukrainien.

« Nous avions prévu qu’il y aurait des spéculations comme quoi la Russie s’apprête à reconstituer un empire », a-t-il dit lors d’une rencontre au Kremlin avec son homologue azerbaïdjanais Ilham Aliev, et « ce n’est absolument pas la réalité ». Le président russe a souligné qu’après la chute de l’URSS, la Russie avait « reconnu les nouvelles réalités et travaillait activement à renforcer » la coopération avec les autres pays ex-soviétiques, citant en exemple ses voisins, l’Azerbaïdjan et le Kazakhstan. Selon lui, l’Ukraine est dans une « situation différente » car « le territoire de ce pays est utilisé par des pays tiers pour créer des menaces à l’égard de la Russie ». Outre la reconnaissance des séparatistes prorusses d’Ukraine lundi, la Russie a reconnu deux territoires sécessionnistes en Géorgie (2008), annexé la péninsule ukrainienne de Crimée (2014), et soutient depuis le début des années 1990 le séparatisme de la Transdniestrie en Moldavie. Lundi soir, M. Poutine a, dans un discours long et menaçant, nié la légitimité de l’État ukrainien en général, et martelé sa thèse présentant l’Ukraine comme un pays artificiel et indissociable de la Russie. (Belga)

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content