© Belgaimage

Pour ne plus importuner les morts…

Le Vif

Aux Pays-Bas, le Nationaal Register Overledenen (le registre national des défunts) recense les personnes décédées, enregistrées souvent par l’intermédiaire des Pompes funèbres. Les entreprises sont obligées de le consulter avant d’adresser leurs publicités…

La députée Melissa Depraetere (SP.A) y voit un excellent moyen d’éviter que des agents de marketing s’adressent involontairement à une personne décédée et que leurs messages parviennent à leurs proches. Elle suggère à la ministre en charge de la Protection des consommateurs, Nathalie Muyle (CD&V), la création d’un tel registre en Belgique.

 » La Belgian Association of Marketing a adressé, en mai 2019, un memorandum qui aborde ce thème aux futurs négociateurs gouvernementaux.  » Mais, le décès relevant de l’Etat civil, la ministre renvoie la balle au (futur) ministre de l’Intérieur.

M. La.

Partner Content