Le nouveau plan de circulation est en vigueur depuis ce mardi. © Belga Images

Un nouveau plan de circulation entre en vigueur ce mardi à Bruxelles: ce qui change (carte interactive)

Le Vif

Un nouveau plan de circulation dans le centre de Bruxelles entre en vigueur ce mardi 16 août. Il prévoit de nombreux changements dans la Capitale.

Ce schéma adopté par le conseil communal de la Ville le 21 février dernier vise à faire du Pentagone, le centre de Bruxelles, une « zone apaisée ». Il réduira le trafic de transit dans les zones animées et résidentielles du centre-ville et donnera plus de place aux piétons, aux cyclistes et aux transports publics.

« Ca va secouer »

« Ça va secouer », a déclaré le bourgmestre bruxellois Philippe Close au quotidien Le Soir. « Ce genre de grands projets urbains, ça secoue. On ne veut empêcher personne de venir en voiture, mais les gens doivent comprendre que, moi, j’ai de plus en plus d’habitants. Donc j’ai besoin d’espaces publics. Le 16 août, ça ne va pas être simple et il va falloir parfois s’adapter. »

Ce plan s’inscrit dans le contexte du plan régional de Mobilité Good Move basé notamment sur une subdivision en « mailles » par quartiers. A elle seule, la Ville de Bruxelles devra en concrétiser huit. 

Découvrez si votre rue est concernée ici.

Avec ce nouveau plan de circulation, c'est précisément la contribution de la Ville au maillage du centre de la Bruxelles en zone de circulation apaisée qui se met en place, comme d'autres communes ont commencé à le faire sur certaines parties de leur territoire (e.a Schaerbeek et Anderlecht). A l'échelle de la Région-capitale qui soutient les communes concernées, l'opération de maillage s'étendra sur dix ans. 

Le trafic automobile filtré

Dans le Pentagone, le piétonnier sur les boulevards du centre fait un peu figure de colonne vertébrale de la future zone d'ensemble apaisée. Globalement, en dehors de celui-ci, tous les modes de transport resteront possibles, mais le trafic de transit sera rendu très compliqué. Le trafic automobile sera toujours possible si le centre constitue la destination de l'usager. Dans le cas contraire, le trafic motorisé sera systématiquement renvoyé vers la Petite Ceinture selon le principe de boucles de circulations, en recourant au sens unique et à des filtrages (accès réservé aux riverains, commerçants, etc.).

Les cyclistes ne seront pas oubliés: leur circulation du nord au sud du Pentagone sera améliorée via la création d'une rue cyclable entre les rues Van Artevelde et de Laeken.

A travers son nouveau schéma de circulation, la Ville de Bruxelles s'est attaquée également la sécurité de douze Zones à Concentrations d'Accidents, pour que le Pentagone devienne beaucoup plus sûr pour les piétons: les carrefours de la Porte de Flandre et de Place de l'Yser; Pletinckx-Van Artevelde et Dansaert-Van Artevelde; rue des Cendres-Petite Ceinture et rue du Marais-Petite Ceinture; rue Royale-rue de la Loi; rue de la Régence-rue Bodenbroek; ou encore Stalingrad-boulevard du Midi.

Un plan de circulation censé rendre Bruxelles plus accessible

Une série d'autres mesures entreront en vigueur ultérieurement pour rendre le centre-ville plus accessible:

  • adaptation du système de téléjalonnement pour les parkings publics en collaboration avec la Région;
  • nouvelles lignes de tram reliant Rogier à Neder-Over-Heembeek et Belgica à la Gare Centrale;
  • nouvelle ligne de métro 3, reliant le centre-ville au Nord et au Sud de la Région;
  • réaménagement du boulevard Adolphe Max, de la rue Sainte-Catherine et des rues autour du nouveau centre administratif Brucity

Le PTB demande l'accès au parkings gratuit pour les riverains

Le PTB a demandé la gratuité de l'accès aux parkings publics du Pentagone pour les riverains du centre de la capitale. Pour la formation d'extrême gauche, le plan de mobilité appelé à entrer en vigueur le 16 août prochain est imposé, et, sans alternative efficace, il créera le chaos.

"Le PS et Ecolo doivent arrêter d'imposer des plans et seulement ensuite discuter avec les gens. Ces méthodes anti-démocratiques et méprisantes créent la colère et l'opposition des citoyens. Il ne faut pas reproduire la même erreur qu'à Anderlecht", a affirmé jeudi Mathilde El Bakri, cheffe de groupe PTB à la Ville de Bruxelles, à quelques jours de l'entrée en vigueur de ce plan qui s'inscrit dans le droit fil du plan régional de Mobilité Good Move. 

Pour le PTB, les travailleurs et les familles nombreuses et habitant le centre vont galérer pour rentrer chez elles et tourner en rond pendant des dizaines de minutes pour trouver une place. Pour éviter cette situation, le PTB demande dans un communiqué que les parkings publics dans le centre soient accessibles gratuitement pour les riverains du Pentagone.

Partner Content