Attaque au couteau dans la station de métro Schuman: le suspect sous mandat d’arrêt pour tentative d’assassinat

Le suspect de l’attaque au couteau survenue dans la station de métro Schuman, à Bruxelles lundi soir a été arrêté par la police et placé sous mandat d’arrêt pour tentative d’assassinat. Son mobile n’est pas encore connu mais l’attaque ne serait a priori pas terroriste. Trois personnes ont été blessées.

Le mobile du suspect n’est pas encore connu, mais à ce stade rien n’indique qu’il s’agit d’un mobile extrémiste ou terroriste. Le suspect n’est pas connu auprès des services de sécurité », a déclaré le parquet de Bruxelles mardi, concernant l’attaque au couteau dans la station de métro Schuman à Bruxelles lundi soir.

« Le 30 janvier 2023 vers 17h45, une personne a blessé plusieurs personnes avec un couteau dans la rame de métro qui arrivait à la station Schuman », a communiqué le parquet mardi. « Trois personnes ont été blessées, dont une grièvement. Les trois blessés ont été emmenés à l’hôpital. » L’un d’entre eux est toujours hospitalisé, « mais ses jours ne sont plus en danger« .

Le suspect est un homme âgé de 30 ans, selon le parquet. Il a été arrêté par la police dans la station, rapidement après les faits. « Il a été auditionné la nuit passée et sera mis à disposition du juge d’instruction aujourd’hui pour faits de tentative d’assassinat. Le parquet demande de faire une évaluation psychiatrique du suspect ».

Tentative d’assassinat

« La juge d’instruction a auditionné le suspect de l’attaque au couteau dans la station de métro Schuman et l’a placé sous mandat d’arrêt du chef de tentative d’assassinat et de port d’arme par destination », a déclaré le parquet de Bruxelles. « Elle désignera un expert afin de réaliser une expertise psychiatrique du suspect ». Les trois victimes sont un homme de 25 ans – qui a été grièvement blessé et est toujours hospitalisé, selon le parquet de Bruxelles – ainsi qu’un homme de 40 ans et une femme de 47 ans, tous deux blessés légèrement et qui ont déjà pu quitter l’hôpital. « L’instruction judiciaire suit son cours », a précisé le parquet.

L’affichage de ce contenu a été bloqué pour respecter vos choix en matière de cookies. En cliquant sur « Voir le contenu », vous acceptez les cookies. Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur « Paramètres des cookies » en bas du site.
Voir le contenu
L’affichage de ce contenu a été bloqué pour respecter vos choix en matière de cookies. En cliquant sur « Voir le contenu », vous acceptez les cookies. Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur « Paramètres des cookies » en bas du site.
Voir le contenu
L’affichage de ce contenu a été bloqué pour respecter vos choix en matière de cookies. En cliquant sur « Voir le contenu », vous acceptez les cookies. Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur « Paramètres des cookies » en bas du site.
Voir le contenu

Partner Content