Georges-Louis Bouchez. © Belga

Publicité pour les jeux de hasard: Bouchez confond son rôle de président du MR et de club de foot, selon le PS

Le Vif

Bouchez ne souhaite pas restreindre la publicité pour les jeux de hasard. Sa prise de position ne va pas dans le sens de l’intérêt général, selon les socialistes.

Le PS s’est montré favorable lundi au projet du ministre de la Justice, Vincent Van Quickenborne, d’interdire la publicité pour les paris et jeux de hasard. « C’est une bonne chose de limiter le risque d’addiction au jeu. Cette mesure de prévention est plus que bienvenue », a-t-on souligné au siège du parti.

Les socialistes francophones regrettent la prise de position du président du MR, Georges-Louis Bouchez, qui a exprimé son opposition à la mesure avancée par le vice-Premier ministre Open Vld et ministre de la Justice, Vincent Van Quickenborne. A leurs yeux, M. Bouchez confond son rôle de président des libéraux et du club de football « Les Francs Borains ».  Le club, en Nationale 1, compte en effet parmi ses partenaires la société de paris Ladbrokes et de jeux de hasard Family Game Center. « Nous mettons en garde contre les confusions de casquettes. On attend d’un président de parti des prises de position politiques qui vont dans le sens de l’intérêt général », a-t-on ajouté au PS.

Pour rappel, selon le président libéral, il faut « plus de nuance ». Bouchez préconise de se concentrer à accompagner les personnes qui souffrent d’addiction et qui sont extrêmement minoritaires. « Tuer un secteur légal va conduire ces personnes à fréquenter des plateformes du dark web sans aucune régulation. Cette vision puritaine n’a pas de sens », a-t-il encore dit.

Partner Content