Partygate – La police de Londres va bientôt distribuer les premières amendes après le Partygate

(Belga) La police de Londres devrait infliger les premières amendes dans le cadre de l’affaire du Partygate dès ce mardi, rapportent divers médias britanniques citant des sources policières.

Le Premier ministre Boris Johnson a fait l’objet de critiques au début de l’année après la révélation par la presse de plusieurs fêtes organisées à Downing Street pendant les confinements dus à la pandémie de coronavirus. La police avait, dans la foulée, ouvert une enquête, portant sur douze événements, à huit dates en 2020 et 2021. Boris Johnson lui-même aurait été présent à plusieurs de ces soirées et se pose dès lors la question de savoir s’il sera également condamné à une amende. L’enquête a révélé que des lois avaient effectivement été enfreintes lors de ces événements, auxquels assistaient également des hauts fonctionnaires du gouvernement, écrivait lundi le Guardian, sur la base de sources policières. Une vingtaine d’amendes devaient être infligées dans un premier temps, mais leur nombre devrait être augmenté. La BBC parle, elle, de 15 amendes, qui pourraient être imposées à partir de mardi. La police avait envoyé des questionnaires à plus de 100 membres du personnel de Downing Street, dont Boris Johnson et son épouse, le secrétaire de cabinet Simon Case et l’ancien secrétaire particulier du Premier ministre Martin Reynolds. La police a commencé à interroger des témoins clés, mais aucune amende n’a encore été infligée et aucune affaire n’a été portée devant les tribunaux jusqu’à présent, avait-on appris la semaine dernière. Plusieurs députés, y compris du parti conservateur de Boris Johson, avaient appelé ce dernier à démissionner à la suite de ces révélations. Toutefois, selon la BBC, la guerre en Ukraine a amené plusieurs membres du parti à changer d’avis sur cette démission. (Belga)

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content