© Image Globe

Parlement wallon: le faux départ de la 10e législature

Christophe Leroy
Christophe Leroy Journaliste

Les nouveaux élus du parlement wallon ont été dans l’impossibilité mardi de prêter serment en raison d’un blocage du MR en commission de vérification des pouvoirs, où le sort leur a donné une majorité de quatre députés sur sept.

Le blocage porte sur le recours du PTB à Charleroi, où ce parti réclame un recomptage des voix pour accéder à un voire deux sièges supplémentaires.

Deux élus réformateurs de la commission ont exigé des auditions, que deux autres élus ont refusées.

Le MR fait valoir pour sa part la sécurité juridique nécessaire à ce genre de décision.

Le blocage, qui a contraint les nouveaux élus à attendre de nombreuses heures dans la cour du parlement wallon, a abouti à l’ajournement de la commission jusque mercredi midi.

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content