Parlement flamand – Feu vert à la création d’une commission d’enquête sur l’Accueil de la Petite enfance

(Belga) Le parlement flamand a approuvé mercredi à l’unanimité la création d’une commission d’enquête sur les abus observés en Flandre en matière de garde d’enfants.

La commission sera créée à l’initiative insistante de Vooruit (opposition), après la révélation de plusieurs récits poignants sur des abus commis dans des crèches flamandes. La date limite des travaux de la commission d’enquête a été fixée au 1er juillet prochain. Normalement, la présidence de la commission sera assurée par le député de la N-VA, Koen Daniëls. Selon diverses sources, il existe un accord à ce sujet entre la majorité et l’opposition, mais la décision officielle sur la composition et la présidence sera prise dans une semaine. Le ministre flamand du Bien-être Wouter Beke (CD&V) a dû faire face à plusieurs reprises, au cours des dernières semaines, à de nombreuses critiques, au parlement flamand, à propos de la politique d’accueil de la Petite enfance, à la suite du décès d’un bébé de six mois, le 18 février dernier dans une crèche de Mariakerke (région gantoise). L’autopsie a révélé que l’enfant, victime d’un traumatisme crânien, est décédé du syndrome du bébé secoué. Le père de la directrice a été arrêté pour coups et blessures volontaires ayant entraîné la mort, la directrice elle-même a été inculpée. L’affaire a fait grand bruit, car la crèche faisait l’objet de plaintes et de rapports depuis un certain temps. De nombreuses questions ont aussi été posées à propos d’une information plus récente faisant état de l’autorisation d’exploiter maintenue au bénéfice d’une femme responsable d’une crèche à Schoten, et condamnée pour mauvais traitements infligés à des enfants. (Belga)

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content