Opération ’24 Hour Blue’: la police des chemins de fer a arrêté 5 personnes à Namur

(Belga) La Police fédérale des chemins de fer a renforcé sa présence sur l’ensemble du réseau ferroviaire belge, de jeudi matin à vendredi matin, dans le cadre d’une action européenne appelée ’24 Hour Blue’. L’objectif était de placer plus de policiers dans tous les trains, gares et voies de chemins de fer. A Namur, la police a procédé à l’arrestation de 5 personnes suspectées de vols de métaux. Les suspects ont été mis à la disposition du parquet, peut-on lire dans un communiqué de la police fédérale.

« Sur le terrain, tous les phénomènes de sécurité actuels comme les vols à la tire, l’immigration illégale, les agressions, la drogue ont été ciblés par nos services » explique la police. « Une attention particulière a aussi été accordée aux vols de métaux ». Comme il s’agissait d’une action internationale, des patrouilles mixtes ont été organisées sur la ligne Roosendaal-Anvers en collaboration avec la police néerlandaise. Les services de police des chemins de fer de 14 Etats membres (Autriche, Bulgarie, France, Allemagne, Hongrie, Italie, Pays-Bas…) ont été concernés par l’opération ’24 Hour Blue’. En Belgique, 194 personnes ont été contrôlées dans 55 trains. « La police a procédé à 11 arrestations administratives dont 10 illégaux et une personne en état d’ébriété ainsi qu’à 12 arrestations judiciaires. Au total, 48 gares ont aussi été contrôlées », a précisé la police fédérale. (KRISTOF DEBECKER)

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content