Onze candidats à l’élection présidentielle en France ont validé au moins 500 parrainages

(Belga) Onze personnalités se présentant à l’élection présidentielle en France d’avril prochain disposent d’au moins 500 parrainages d’élus validés par le Conseil constitutionnel, selon la dernière actualisation de la liste. Les candidats et candidates ont jusque vendredi 18h00 pour faire parvenir à l’organe constitutionnel leurs parrainages, condition essentielle pour voir leur candidature approuvée.

Les politiques devront aussi fournir une déclaration de patrimoine et une déclaration d’intérêts et d’activités à la Haute autorité pour la transparence de la vie publique. La liste définitive des candidatures devrait être publiée lundi et au plus tard le 18 mars, avant le coup d’envoi officiel de la campagne le 28 mars. L’élection se tiendra en deux tours, les 10 et 24 avril. Onze candidats ont récolté au moins 500 parrainages d’élus provenant au moins de 30 départements ou collectivités d’Outre-mer. Moins d’un dixième des parrainages peuvent provenir d’un même département ou d’une même collectivité. Il s’agit de Valérie Pécresse pour Les Républicains (2.556 parrainages validés), l’actuel président Emmanuel Macron (1.974), la maire socialiste de Paris Anne Hidalgo (1.387), Jean-Luc Mélenchon pour La France Insoumise (873), Eric Zemmour pour Debout la France (721), l’écologiste Yannick Jadot (689), Jean Lassalle de Résistons! (620), Fabien Roussel du Parti communiste français (619), Marine Le Pen pour le RN (603), le souverainiste Nicolas Dupont-Aignan (582) et Nathalie Artaud de la Ligue Ouvrière (570). Depuis 1976, chaque personne candidate à l’Élysée doit recueillir au moins 500 signatures d’élus. Cette règle vise à limiter le nombre de prétendants et prétendantes à la présidence française et d’écarter des candidatures farfelues. (Belga)

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content