ONU: visite très attendue en Chine de la Haute commissaire en mai concernant les Ouïghours

(Belga) La Haute commissaire de l’ONU aux droits de l’homme Michelle Bachelet se rendra en mai en Chine pour une visite très attendue durant laquelle elle souhaite aborder la question du Xinjiang. Après plusieurs années, un accord a été trouvé avec Pékin, a-t-elle affirmé mardi à Genève au Conseil des droits de l’homme.

Mme Bachelet est sous pression de nombreux pays pour publier un rapport sur les droits humains au Xinjiang. De nombreux acteurs accusent les autorités de retenir plus d’un million d’Ouïghours dans des camps d’internement. « Mon bureau et le gouvernement chinois ont lancé des préparations concrètes », a affirmé Mme Bachelet. Il faudra prendre en considération la pandémie, a-t-elle ajouté. Des collaborateurs du Haut-Commissariat se rendront le mois prochain en Chine, y compris au Xinjiang, pour organiser la visite de Mme Bachelet. Des dizaines de pays ont par le passé dénoncé l’internement des Ouïghours, certains parlant de « génocide » et tous fâchant considérablement la Chine. Le chef de la diplomatie chinoise Wang Yi avait dénoncé la semaine dernière au début de la session du Conseil des droits de l’homme des « mensonges » de la part de ces Etats. (Belga)

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content