Moins de voitures et plus de vélos sur les parkings de la SNCB

Michelle Lamensch Journaliste

La SNCB renforce sa capacité de parkings à vélos à proximité des gares.

La SNCB constate une baisse générale du taux d’occupation de ses parkings, selon le ministre de la Mobilité, Georges Gilkinet (Ecolo). Cette évolution est due à la baisse de fréquentation des trains liée à la pandémie de coronavirus.

Mais pas que… La société ferroviaire sait « par expérience », note le ministre, que 25% des voyageurs se tournent vers la bicyclette lorsqu’un de ses parkings pour voitures devient payant. Ce qui l’a amenée à renforcer la capacité des parkings à vélos.

Et la SNCB de se rassurer: elle dit n’observer nulle part une diminution du nombre de voyageurs après avoir rendu un parking payant

Partner Content