La présidente des écologistes flamands, Meyrem Almaci

Meyrem Almaci quitte la présidence de Groen: « Je vais donner du temps à ceux qui m’ont manqué »

On ne sait pas encore qui lui succèdera à la tête des Verts flamands.

Agée de 46 ans, Meyrem Almaci ne sera plus présidente de Groen. Après presque huit ans à la tête des Verts flamands, Almaci pense qu’il est temps de passer le flambeau. Ce sont principalement des raisons personnelles qui ont été déterminantes dans sa décision. « Mes deux enfants n’ont jamais connu autre chose qu’une mère qui travaillait dur et était rarement à la maison », déclare Mme Almaci, qui dit avoir prévu d’arrêter d’être présidente depuis bien plus longtemps. « Maintenant, je vais donner du temps et de l’attention à ceux qui ont dû me manquer le plus ces dernières années », a déclaré Almaci. Elle continuera par ailleurs à siéger au parlement flamand.

Nucléaire

On ne sait pas encore qui lui succédera. L’annonce d’Almaci intervient peu après la décision très discutée du gouvernement fédéral concernant les centrales nucléaires, mais la décision d’Almaci aurait été prise depuis un certain temps et n’aurait donc eu que peu ou pas de rapport avec l’accord sur l’énergie. « Comme beaucoup de gens, pendant la crise du corona, j’ai fait le point sur un certain nombre de choses. Il était temps de changer de cap. Il fallait attendre le bon moment, mais la politique est imprévisible et dans la Wetstraat, il faut parfois attendre longtemps ce bon moment », explique M. Almaci.

Selon nos confrères du Morgen, il semblerait que les groupes politiques du Parlement aient été mécontents de la manière dont Almaci dirigeait le parti. Le mécontentement viendrait aussi de sa communication avec le monde extérieur. Par conséquent, toujours selon Le Morgen, les députés Groen lui auraient demandé de se retirer.

Une conférence de presse est en cours en présence des responsables du parti.

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content