L'Open Vld demande le retrait des subsides d'une association pacifiste jugée pro-russe © belga

L’Open Vld demande le retrait des subsides d’une association pacifiste jugée pro-russe

(Belga) Un deputé de l’Open Vld au parlement flamand, Maurits Vande Reyde, a réclamé vendredi l’arrêt des subsides accordés par la Communauté flamande à l’asbl Vrede (Paix). Selon lui, l’association pacifiste est une organisation « pro-russe ».

L’asbl juge notamment inacceptable la livraison d’armes par l’Europe. « Les politiques suivent à nouveau la logique de la course aux armements et non celle du désarmement », expliquait le porte-parole de Vrede, Ludo De Brabander, la semaine passée dans les colonnes du « Standaard ». « Pourtant, nous savons qu’une telle offre ne sert qu’à accroître l’escalade militaire: si je déploie plus d’armes, tu te sentiras plus menacé et donc tu réagiras ». L’association juge en outre que les pays occidentaux auraient dû plus tenir compte des sensibilités de la Russie en termes sécuritaires au cours des décennies écoulées. « Depuis le déclenchement de cette crise, ils publient un flot continu de communiqués dans lesquels ils tiennent l’OTAN, les États-Unis et l’UE pour responsables de cette crise », a souligné le député qui rappelle que le PTB, pointé du doigt depuis le début de l’invasion russe par les partis démocratiques, nourrit ses interventions des prises de position de cette association. « Qu’une telle association soit encore financée par l’argent du contribuable flamand est choquant pour les nombreux réfugiés qui fuient l’Ukraine. La Flandre doit utiliser cet argent pour l’aide aux Ukrainiens », a-t-il ajouté. L’asbl reçoit 230.000 euros par an de la Communauté flamande. (Belga)

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content