Londres sanctionne la première banque russe, Sberbank © belga

Londres sanctionne la première banque russe, Sberbank

(Belga) Le gouvernement britannique a placé mardi la plus grande banque russe, le géant public Sberbank, sur la liste des entités soumises à des sanctions du Royaume-Uni, en réponse à l’invasion de l’Ukraine par l’armée de Vladimir Poutine.

Après avoir visé plusieurs institutions financières la semaine dernière puis lundi la banque centrale et le ministère des Finances russes, le Royaume-Uni avait annoncé lundi de nouvelles mesures visant les banques russes ainsi que la fermeture de ses ports aux navires russes. Ces nouvelles annonces visent à « affamer la machine de guerre (du président russe) Poutine et mettre aussi la pression sur de nombreux oligarques qui ont besoin d’accéder au système (financier) international », a assuré mardi le vice-Premier ministre britannique, Dominic Raab, à la BBC. Même si les sanctions ne sont « absolument pas » destinées à cibler le peuple russe, « cela montre aussi au peuple russe dans son ensemble (…) le coût financier de s’enliser dans cette guerre injustifiée et injustifiable », a ajouté le ministre. Londres avait indiqué lundi son intention de geler « dans les jours à venir » les avoirs sur son territoire de toutes les banques russes, dans le cadre d’une nouvelle législation qui permettra d’empêcher des banques de commercer en livres sterling et de bloquer l’accès aux marchés financiers, longtemps prisés des milieux d’affaires russes, à trois millions d’entreprises russes. (Belga)

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content