© Image Globe

Libération de Michelle Martin : « une provocation », selon Gino Russo

Gino Russo, le père de Mélissa, considère la possible libération conditionnelle de Michelle Martin comme « une provocation ». M. Russo, qui a jusqu’à présent refusé de s’exprimer dans les médias belges, regrette que l’ex-femme de Marc Dutroux ne preste pas intégralement la peine de prison qui lui a été infligée, a-t-il indiqué jeudi dans une interview accordée à RTL France, et relayée par Bel RTL.

« Le fait que Michelle Martin aille vivre dans un monastère n’est pas gênant », a déclaré Gino Russo au micro d’Yves Calvi. « Ce qui est dur, c’est que cela fait remonter toutes les humiliations et les frustrations de l’enquête judiciaire et du procès. L’orientation prise par la justice a permis à Michelle Martin de n’être condamnée qu’à 30 ans de prison – qu’elle ne fera pas – alors que son binôme, Marc Dutroux, a été condamné à perpétuité », regrette M. Russo.

Le bon comportement de Michelle Martin en prison n’est selon Gino Russo pas un motif suffisant pour justifier sa libération. « Ma femme a été sénatrice durant deux ans et a travaillé sur le tribunal d’application des peines », rappelle-t-il. « Des milliers de détenus se comportent bien en prison et ne sont pas libérés pour autant », fait-il remarquer. « Je le ressens comme une provocation. »

En outre, un livre récemment écrit sur Michelle Martin « montre qu’il n’y a de sa part ni regret, ni prise de conscience » des dégâts qu’elle a provoqués, souligne Gino Russo.

Le père de Mélissa indique également qu’il n’a pas été informé par la justice de l’avancée du processus. « J’ai a reçu un courrier de quatre lignes du tribunal d’application des peines de Mons le mardi, alors que c’était déjà dans tous les journaux le lundi. »

En ce qui concerne sa reconstruction après le drame qui a secoué sa famille, Gino Russo indique « vivre avec ça ». « Ce qui m’a aidé, c’est d’avoir pu me battre pour que certaines choses soient reconnues. J’ai donné un sens à la mort atroce de ma fille, et je pense que c’est quelque chose d’important dans la vie d’un père. »

Le Vif.be, avec Belga

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content