Les services de migration font appel à des interprètes ukrainiens © belga

Les services de migration font appel à des interprètes ukrainiens

(Belga) Les services belges de migration font appel à des interprètes ukrainiens pour renforcer leurs équipes en cas d’afflux important de réfugiés fuyant la guerre en Ukraine, indique mercredi le cabinet du secrétaire d’État à l’Asile et la Migration, Sammy Mahdi, dans un communiqué.

Le Commissariat général aux réfugiés et aux apatrides (CGRA) recherche d’urgence des interprètes ukrainien-français, ukrainien-néerlandais ou ukrainien-anglais (et vice versa) afin de pouvoir aider les Ukrainiens dans leur propre langue. Les services de migration ont l’habitude de travailler dans de nombreuses langues et disposent de leur propre service d’interprétation, « mais en cas d’afflux important d’Ukrainiens, toute aide supplémentaire serait la bienvenue », peut-on lire dans le communiqué. Une connaissance approfondie de ces langues est une exigence de base, tandis qu’une certaine expérience de l’interprétation est un atout. « Il est important que les Ukrainiens qui fuient puissent raconter leur histoire dans leur propre langue aux services de migration. Il s’agit de personnes qui ont vécu une expérience traumatisante et qui peuvent être très émotives. Elles doivent être aidées de la meilleure façon possible et comprendre toutes les informations qu’elles reçoivent », précise M. Mahdi. Les interprètes seront principalement employés pour l’information des Ukrainiens et leur enregistrement à Bruxelles. Les personnes souhaitant aider avec l’interprétation sont invitées à se rendre sur site internet du CGRA à l’adresse www.cgra.be/fr/travailler-pour-le-cgra, où elles trouveront un formulaire d’inscription. Celui-ci pourra ensuite être envoyé à cgra-cgvs.interpretations@ibz.fgov.be. (Belga)

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content