© EPA

Les rangs des « indignés » grossissent à Liège

Une centaine de personnes campent désormais sur la Place St-Lambert, en plein coeur de Liège. Elles réclament « une démocratie réelle » et un véritable « pouvoir populaire ».

Inspiré, comme à Bruxelles, par le mouvement des « Indignés » espagnols, le rassemblement à Liège avait démarré vendredi soir. Sur la place, une trentaine de personnes au milieu de tentes installées pour l’occasion. Aujourd’hui, ils sont plus d’une centaine. Au fur et à mesure des « assemblées populaires », les manifestants se sont multipliés et diversifiés (âges et conditions). Ils affirment vouloir le « renversement du capitalisme ».

Les occupants n’ont demandé aucune autorisation officielle pour occuper l’espace public. Mais lors d’une rencontre ce lundi avec une délégation du campement, le bourgmestre de Liège Willy Demeyer (PS) a consenti à ne pas les déloger « tant que les règles de base seraient respectées ». Il a cependant demandé aux manifestants de laisser la place, le cas échéant, aux manifestations diverses prévues au même endroit au cours du mois de juin et ayant, elles, reçu des autorisations.

Mathilde Perrin, avec Belga

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content