Les Philippines rehaussent l’âge de la majorité sexuelle de 12 à 16 ans

(Belga) Les Philippines ont promulgué une loi rehaussant la majorité sexuelle de 12 à 16 ans afin de mieux protéger les mineurs contre les viols et les agressions sexuelles. Le texte a été signé vendredi par le président Rodrigo Duterte, ont annoncé lundi les autorités.

Selon cette nouvelle loi, les adultes qui auraient une relation sexuelle avec un enfant de moins de 16 ans se rendront automatiquement coupables de viol. Toutefois, si la différence d’âge entre les deux personnes n’excède pas trois ans et que la relation a été consentie par les deux parties, en excluant donc toute exploitation ou violence sexuelle, la responsabilité pénale n’est alors plus engagée. Cette disposition ne s’applique cependant pas si l’un des deux partenaires n’a pas encore 13 ans. L’archipel comptait jusqu’à présent un âge minimum de consentement sexuel parmi les plus bas du monde, après le Nigeria où il est fixé à 11 ans, d’après le Fonds des Nations unies pour l’enfance. Un enfant âgé de 13 à 17 ans sur cinq a déjà subi des violences sexuelles et un sur 25 a enduré un viol, selon une étude de l’Unicef parue en 2015. Les agresseurs sont généralement des membres de la famille. (Belga)

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content