Les médecins réclament une refédéralisation des soins de santé

Le Vif

Plusieurs médecins, notamment l’urologue Piet Hoebeke (UZ Gent), l’épidémiologiste Yves Coppieters (ULB) et le virologue Marc Van Ranst (KU Leuven), s’opposent, dans une lettre ouverte, à la régionalisation des soins de santé, rapporte vendredi De Standaard.

Les Cette lettre a été publiée en réaction aux récents propos de la ministre de l’Intérieur Annelies Verlinden (CD&V) qui appelait a une régionalisation complète des soins de santé. Ce projet est également contenu dans l’accord de coalition fédérale et constituait une demande importante du CD&V. « 

Mais la crise du coronavirus a montré que se séparer n’est pas toujours préférable », souligne l’initiateur Tom Zwaenepoel, rhumatologue et membre du conseil d’administration de l’ASBL B-plus. « N’avons-nous rien appris du gâchis que la fragmentation de la politique de santé a engendré lors de la crise du Covid ? », peut-on lire dans la lettre ouverte.

La refédéralisation est « tout simplement plus facile », souligne également Marc Van Ranst. « Je me souviens qu’au début de la crise, nous avons dû réunir huit ministres de la santé et que certains ne connaissaient même pas le nom de l’autre. J’envie les pays qui peuvent réagir beaucoup plus rapidement aux situations de crise. »

Partner Content