.

Les frais scolaires en primaire ne seront pas gratuits en 2022

Le Vif

Aucune nouvelle mesure de gratuité des frais scolaires, qui est déjà en vigueur en maternelles, ne sera prise en 2022 pour l’école primaire, rapporte mardi Sudinfo. La ministre de l’Éducation en Fédération Wallonie-Bruxelles, Caroline Désir (PS), avait pourtant dit espérer, il y a quelques mois, la voir monter en primaire dès la prochaine rentrée scolaire.

Actuellement, chaque école de la Fédération Wallonie-Bruxelles reçoit un montant spécifique de 60 euros (indexé) par enfant en maternelles. Grâce à cette subvention, l’école peut ainsi offrir aux élèves les fournitures scolaires dont ils auront besoin en classe. La mesure coûte 9,9 millions d’euros par an. Et est bien plus onéreuse, de l’ordre de 16 millions annuels, pour la première primaire. « Il faut donc trouver un budget sensiblement supérieur et faire le travail pour les six années primaires (combien coûte un voyage scolaire en primaire ? Etc.) avant de se lancer », précisait la ministre il y a quelques mois.

« J’ai déposé, lors du dernier conclave budgétaire, une demande de budget complémentaire pour étendre les mesures de gratuité à l’enseignement primaire », explique Caroline Désir dans les colonnes de Sudinfo mardi. « Cette demande n’a malheureusement pas abouti, pour différentes raisons mais certainement pas parce qu’il ne s’agit pas d’une priorité politique à mes yeux, au contraire.

Partner Content