Les États-Unis chercheront à garantir 15 milliards de m3 de GNL pour l'UE cette année © belga

Les États-Unis chercheront à garantir 15 milliards de m3 de GNL pour l’UE cette année

(Belga) Les États-Unis s’efforceront de garantir des volumes de gaz naturel liquéfié (GNL) supplémentaires pour le marché de l’UE d’au moins 15 milliards de mètres cubes en 2022, avec des augmentations attendues à l’avenir, a annoncé vendredi le président des États-Unis Joe Biden.

Ce volume doit remplacer les livraisons de GNL de la Russie à l’UE, a expliqué la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, lors d’un point presse avec M. Biden à l’ambassade des États-Unis à Bruxelles. D’ici 3030, la Commission et les États membres devraient garantir une demande de quelque 50 milliards de m3 de GNL américain supplémentaire, tout en restant sur la ligne de la trajectoire zéro-carbone, selon ce nouveau partenariat énergétique. USA et UE ont aussi annoncé la création d’un groupe de travail conjoint pour réduire la dépendance de l’Europe aux carburants fossiles russes. (Belga)

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content