Les délits de fuite, un problème stable mais persistant

Si on dénombre moins de morts et de blessés sur les routes, les délits de fuite restent un problème stable mais persistant, selon des chiffres de l’institut pour la sécurité routière VIAS.

En 2018, 4.433 accidents avec délits de fuite avec morts ou blessés ont été enregistrés. Ce nombre est resté stable ces dernières années malgré une baisse du nombre d’accidents corporels. Le nombre de délits de fuite avec accidents corporels a augmenté de 23,2% en dix ans.

Le nombre de morts lors de délits de fuite a diminué depuis 2009 passant de 23,8% à 16% en 2018.

Selon VIAS, les délits de fuite sont principalement responsables d’une grande partie des accidents corporels en Région bruxelloise (15,9% en 2018). En Flandre, ce taux est de 11,8% et de 9,3% en Wallonie. La hausse de la part des délits de fuite dans les accidents corporels est uniforme dans les trois régions.

Partner Content