Les chiffres de la pandémie baissent toujours mais plus lentement

(Belga) Les chiffres de la pandémie de coronavirus poursuivent leur tendance à la baisse, malgré un ralentissement de cette diminution, ressort-il vendredi du rapport épidémiologique de l’Institut de santé publique Sciensano publié à la mi-journée.

Ainsi, du 25 février au 3 mars, les admissions à l’hôpital ont chuté de 27% par rapport à la période de référence précédente, s’établissant à 132. Le nombre de personnes hospitalisées à la suite d’une infection au Sars-Cov-2 s’élève désormais à 2.108 (-19%) dont 227 personnes en soins intensifs (-16%). Dans la période du 22 au 28 février, Il y a eu en moyenne 6.011 contaminations par jour, soit une baisse de 27% par rapport à la semaine précédente. Le taux de positivité continue, lui aussi, sa diminution. Parmi les 36.839 tests effectués en moyenne par jour durant cette période, 19,1% étaient positifs. Le nombre de décès moyen par jour entre le 22 et le 28 février atteint 22, soit une baisse de 36% par rapport à la période de référence précédente. Depuis le début de la pandémie, 30.244 personnes sont décédées des suites d’une infection au coronavirus en Belgique. Le taux de reproduction du virus (Rt) est quant à lui de 0,83. Lorsqu’il est inférieur à 1, cet indicateur signifie que l’épidémie tend à ralentir. Quant à l’incidence, qui renseigne le nombre de nouveaux cas pour 100.000 habitants, elle atteignait 864 sur 14 jours, loin des 2.490 de la mi-février. Enfin, depuis le début de la campagne de vaccination le 28 décembre 2020, 89% des adultes en Belgique sont totalement vaccinés et 74 % ont obtenu leur dose de rappel. Des disparités persistent toutefois entre les Régions du pays, puisqu’à Bruxelles, 46% de la population adulte a reçu son « booster », contre 84% en Flandre et 66% en Wallonie. (Belga)

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content