Le respect des droits humains par la Belgique toujours problématique selon Amnesty © belga

Le respect des droits humains par la Belgique toujours problématique selon Amnesty

(Belga) Amnesty International considère que de nombreux progrès doivent être réalisés en matière de respect des droits humains par la Belgique, fait notamment savoir mardi l’ONG à l’occasion de la publication de son bilan annuel de la situation des droits humains à travers le monde.

Les droits des personnes migrantes, particulièrement celles en situation irrégulière reste problématique en Belgique pour Amnesty. « Les quelque 150.000 personnes migrantes en situation irrégulière présentes en Belgique étaient exposées à des mauvais traitements et des discriminations dans leur travail au sein de l’économie informelle, ainsi que dans leur accès au logement, à la santé, à l’éducation et à la justice », précise l’ONG, s’appuyant sur les constats des rapporteurs spéciaux des Nations unies. L’organisation insiste également sur la crise de la gestion de l’accueil des demandeurs d’asile, qui a contraint des dizaines d’entre eux à dormir dans la rue au cours des derniers mois de l’année 2021, car le nombre de demandes excédait les capacités d’accueil. Parmi les autres points soulevés par Amnesty, on retrouve le profilage ethnique, la violence policière mais aussi la surpopulation dans les prisons et les transferts d’armes vers des pays risquant de les utiliser pour commettre des violations graves du droit international relatif aux droits humains et du droit international humanitaire. Sur la scène internationale, l’ONG détaille qu’en 2021, « les pays riches se sont associés aux grandes entreprises pour duper les gens ». « Ces États, aux côtés des multinationales, ont en réalité aggravé les inégalités mondiales », insiste Amnesty. Cette dernière pointe que les pays riches « ont accumulé plus de doses de vaccin que nécessaire, tout en fermant les yeux lorsque les grands groupes pharmaceutiques ont fait passer les profits avant les personnes en refusant de partager leurs technologies pour accroître la distribution des vaccins ». (Belga)

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content