Germain Mugemangango. © ALYSON POLDERMAN/REPORTERS

Le PTB s’inquiète de l’état de la Wallonie: « Le problème, c’est l’orientation politique du gouvernement »

Le Vif

Le chef de groupe du PTB  Germain Mugemangango s’est exprimé sur sa vision de la politique des socialistes au parlement régional. Très critique envers le PS, il critique notamment la politique libérale du gouvernement sur de nombreux sujets, comme le logement et l’énergie.

« Le problème du gouvernement wallon, ce n’est pas sa lenteur – dénoncée par Les Engagés, l’autre parti d’opposition en Wallonie – , c’est son orientation politique avec à sa tête un socialiste qui mène une politique libérale« , a fustigé mercredi le chef de groupe du PTB au parlement régional, Germain Mugemangango alors que le ministre-président wallon, Elio Di Rupo, doit y prononcer, dans la matinée, son traditionnel discours sur l’état de la Wallonie.

« Ils font toujours la même chose: ils distribuent de l’argent public aux grandes entreprises en espérant qu’elles créent des emplois stables et de qualité. Mais que ce soit avec Hamon ou AGC, on voit que ça ne marche pas. C’est une politique inefficace et opaque qui doit être remise en question », a pointé le chef de file de l’extrême gauche. En matière de logements, d’énergie, de soins de santé ou encore de gestion des inondations, le constat dressé par le PTB ne varie pas: « l’argent est là, mais il est distribué selon le dogme libéral appliqué par un gouvernement régional qui protège le système en roulant pour les entreprises et pas pour les citoyens ». « Aujourd’hui, on voit que tout le débat est en train de glisser vers la gauche grâce au PTB. Mais il ne suffit pas que le PS ou les autres partis de la majorité avancent de belles promesses, il faut que les actes suivent », a conclu Germain Mugemangango.

Partner Content