« Le niveau de menace reste à 3, pas d’autres niveaux de la menace »

Le centre de crise du SPF Intérieur a précisé mardi que le niveau de menace 3 restait d’application en Belgique, ce qui signifie une menace grave et probable.

Le président de la Chambre, Siegfried Bracke, a pour sa part annoncé plus tôt qu’il avait décidé de mettre en place des mesures de sécurité équivalentes à celles déployées en cas de niveau 4 au parlement fédéral. Cette décision a été prise par M. Bracke, en concertation avec la présidente du Sénat Christine Defraigne, sur une recommandation du général Harry Vindevogel, le commandant militaire du Palais de la Nation. « Cette décision ne vient pas de l’OCAM », avait souligné le président de la Chambre.

« Je ne peux pas faire de déclarations à ce propos. L’OCAM fait les évaluations. Je n’ai pas connaissance d’autres niveaux de menace », a de son côté indiqué Peter Mertens, du centre de crise.

Partner Content