© Belga

Le dossier du casino de Dinant remis au 17 janvier

Le tribunal correctionnel de Dinant a reporté au 17 janvier 2011 le dossier du casino de Dinant, dans lequel le bourgmestre de la ville, Richard Fournaux, est prévenu de faux, usage de faux et de trafic d’influence dans le cadre de l’attribution de la concession du casino de Dinant au groupe Accor, en 1999.

Cette remise s’explique par les derniers incidents qui ont émaillé ce dossier vieux de 11 ans. A la veille de l’ultime audience du procès, Richard Fournaux et ses avocats ont reçu un courrier anonyme mettant en cause l’impartialité de la juge en charge du procès au tribunal de Dinant. Le courrier citait également le nom du premier président de la cour d’appel de Liège et du procureur général. Après avoir demandé à la juge Julien de se récuser, ce qu’elle a refusé, la défense de Richard Fournaux a demandé le dessaisissement du tribunal de Dinant et de la cour d’appel de Liège.

En milieu de semaine dernière, la cour de cassation a estimé que la demande n’était pas manifestement irrecevable en ce qui concerne Dinant. Elle a renvoyé le dossier pour avis vers la magistrature dinantaise, qui doit se prononcer avant le 24 décembre. Une audience sera ensuite fixée devant la cour de cassation afin de plaider le fond du dossier.

Le Vif.be, avec Belga

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content