© FREDERIC SIERAKOWSKI/ISOPIX

Le CDH ne veut plus alimenter les Feux de la Saint-Jean

Le Vif

Peu avant les élections, le maïeur de Mons, Nicolas Martin (PS), a reproché à la ministre francophone de la Culture, Alda Greoli (CDH, photo), d’avoir, par « calcul politicien », voulu nuire à la Ville de Mons en mettant fin à la convention signée avec l’asbl Feux de la Saint-Jean.

Fini aussi, donc, le subside 2019 de 27 000 euros pour l’organisation desdits Feux, ces 28 et 29 juin. La ministre a renvoyé la balle à la Ville et à la Fondation Mons 2025, dotée par la Communauté française d’1,5 million d’euros. La décision datait de 2018. Cette année-là, André Flahaut (PS), ministre du Budget, avait puisé dans  » sa  » cassette pour contourner la suppression. Greoli refuse désormais de soutenir toute initiative festive communale  » dont la plus grande partie des activités s’inscrit en marge du champ culturel de la CF.  » Et de pointer l’organisation par l’ASBL d’un  » banquet citoyen « …

La décision de 2018, rappelée en février 2019, avait été prise  » en dehors de tout calcul politicien « . Six mois, quand même, après le largage du PS par le CDH au gouvernement wallon…

M. La.

Partner Content