© BRUNO FAHY/BELGAIMAGE

Le cadastre wallon déjà obsolète

En 2009, la Région wallonne a décidé d’établir un cadastre de ses 101.000 logements publics…

D’après les données de la Société wallonne du logement, la part reprise dans le cadastre s’élèverait à 87 %. Sauf que ce travail d’inventaire, pour lequel 11 millions d’euros ont déjà été dépensés, est au point mort depuis… août 2015. Interrogée récemment par le député MR Jean-Paul Wahl, la ministre du Logement, Valérie De Bue (MR également, photo), dénonce le laxisme de la précédente majorité PS-CDH.  » Nous essuyons les plâtres d’une gestion catastrophique de ce dossier sur le plan politique et administratif « , indique-t-elle, précisant que le comité de pilotage ne s’était plus réuni depuis juin 2014. Pire : les conventions de l’époque fixant le nombre de logements étant déjà obsolètes,  » ce pourcentage d’encodage ne représente donc aucune réalité actuelle « . Bon nombre de biens ont été vendus, rénovés ou construits depuis lors. Si la ministre annonce avoir relancé l’outil, le chemin sera long :  » Le découragement des acteurs du secteur est palpable « .

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content