Le batteur des Foo Fighters avait consommé opiacés et anti-dépresseurs

(Belga) Le batteur du groupe de rock alternatif Foo Fighters, Taylor Hawkins, avait consommé du cannabis, des opiacés et des antidépresseurs avant de mourir dans la nuit de vendredi dans un hôtel de Bogota, a annoncé samedi le parquet colombien.

« L’analyse toxicologique fait état de dix substances pour l’instant retrouvées dans le corps de Taylor Hawkins, dont du THC (cannabis), des antidépresseurs, des benzodiazépines et des opiacés », a indiqué le parquet dans un communiqué. Les médecins légistes continuent de travailler « à l’éclaircissement total des faits qui ont abouti à la mort » de Hawkins, a-t-il ajouté. Peu avant de mourir, le batteur s’était plaint d’une « douleur à la poitrine ». Appelée à l’aide, une médecin généraliste a tenté sans succès de le réanimer, selon la mairie de Bogota. Les Foo Fighters, l’un des groupes de rock alternatif les plus notoires de la scène américaine, souvent plébiscité par la critique, vainqueur de plusieurs Grammy Awards et auteur de gros succès, devait jouer ce vendredi à Bogota à l’occasion du Festival Estéreo Picnic. Le concert a été annulé, et les milliers de personnes qui attendaient le début du spectacle ont observé une minute de silence. Le groupe a également annulé un concert prévu le 27 mars à Sao Paulo, au Brésil. Taylor Hawkins faisait partie des Foo Fighters depuis 1997, jouant des percussions sur certains de leurs plus grands succès, notamment « Learn to Fly » et « Best of You ». Il avait auparavant joué de la batterie pour la chanteuse indépendante canadienne Alanis Morissette. Les Foo Fighters ont célébré leur 25e anniversaire l’année dernière et avaient récemment produit « Studio 666 », un film d’horreur rock. (Belga)

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content