Rubans roses © iStock

L’asbl Pink Ribbon récolte plus de 230.000 euros avec sa Marche rose

Le Vif

Près de 13.000 personnes ont participé en mai à la cinquième édition de la Marche rose. Elles ont au total parcouru 61,28 fois la circonférence de la Terre et l’initiative a permis de récolter 232.305 euros en faveur de la lutte contre le cancer du sein.

L’association Pink Ribbon a fait le bilan de sa campagne. Elle visait à encourager les Belges à faire 10.000 pas par jour du 1er au 31 mai pour attirer l’attention sur l’importance d’un mode de vie actif d’une part, et récolter des fonds pour financer des projets de lutte contre le cancer du sein d’autre part.

« Tout le monde connaît une personne touchée. Rien qu’en Belgique, 100 000 personnes sont aux prises avec un cancer du sein. Et les hommes ne sont pas épargnés« , rappelle l’administratrice déléguée de l’ASBL, Hilde Debackere.

Sensibiliser la population

« Avec Pink Ribbon, nous voulons améliorer leur qualité de vie et soutenir la recherche scientifique, mais aussi sensibiliser la population. Un mode de vie sain et actif permettrait d’éviter un diagnostic de cancer (pas uniquement le cancer du sein, NDLR) sur trois. Les 12.984 participants à la Marche rose ont donc déjà fait le premier pas, au propre comme au figuré« , conclut-elle.

Les ambassadrices de cette édition étaient Evi Hanssen en Flandre, Sara De Paduwa en Wallonie et Ann De Bisschop pour les entreprises, la Marche rose n’étant pas uniquement ouverte aux participants individuels. Ainsi, 246 entreprises ont pris part à l’action. La sixième édition de la Marche rose aura lieu pendant le mois international de lutte contre le cancer du sein, en octobre 2022.

Partner Content