Elio Di Rupo © belga

La Wallonie va recevoir 1,1 milliard de la Banque européenne d’investissement

Le Vif

Cet argent servira à financer les projets wallons en matière d’efficacité énergétique et de résilience et reconstruction à la suite des inondations.

La Banque européenne d’investissement (BEI) et le gouvernement wallon ont signé, ce vendredi, l’accord de financement de 1,1 milliard d’euros en faveur de la Région, pour lequel la BEI avait donné son feu vert à la mi-novembre. Cet argent servira à financer les projets wallons en matière d’efficacité énergétique et de résilience et reconstruction à la suite des inondations.

Le montant le plus élevé financé par la BEI en Belgique

Il s’agit du montant le plus élevé jamais financé par la BEI en Belgique en une seule opération, rappelle l’exécutif régional. Ce dernier avait pris contact il y a plus d’un an avec la BEI afin de pouvoir bénéficier de fonds qui permettraient à la Wallonie de financer son plan de rénovation de logements publics.

De nouveaux contacts ont été pris après les inondations meurtrières de la mi-juillet. Ils ont abouti à la signature, ce vendredi, de ce nouvel accord de financement. Cet accord, dans le cadre duquel une première tranche de 600 millions est disponible dès à présent, permettra le financement de la rénovation énergétique de logements sociaux (800 millions d’euros sur les 1,2 milliard mobilisés par la Région afin de procéder à la rénovation énergétique d’environ 25.000 logements publics).

« Une politique d’investissement ambitieuse en matière de transition climatique »

Il servira également à la reconstruction d’environ 230 km de berges de cours d’eau non navigables endommagées(300 millions des 441,6 millions d’euros annoncés par la Région). « Malgré le contexte difficile, il est primordial pour la Wallonie de continuer à mener une politique d’investissement ambitieuse en matière de transition climatique. Les inondations de juillet dernier ont renforcé cette nécessité. Ce partenariat avec la BEI s’inscrit dans ce cadre et je me réjouis qu’elle s’engage au côté de la Wallonie », a commenté le ministre-président wallon, Elio Di Rupo. « Nous sommes heureux de signer ce partenariat financier avec le gouvernement wallon, qui traduit une réelle confiance et un engagement très fort de la BEI puisqu’il couvre plus de trois quarts du coût des projets présentés par la Région », a de son côté souligné Kris Peeters, le vice-président de la BEI. « La réalisation de ce programme en quelques années représente un réel défi, mais il est un maillon indispensable pour l’avenir de la Wallonie face à l’urgence climatique », a-t-il conclu.

Partner Content