« La thèse d’une fermeture définitive de la sidérurgie liégeoise prend corps », juge Demeyer

(Belga) L’arrêt du train à large bande (TLB) à Chertal semble indiquer que « la thèse d’une fermeture définitive de la sidérurgie liégeoise prend corps », a estimé jeudi le président de la fédération liégeoise du PS et bourgmestre de Liège Willy Demeyer.

« Le chaud puis le froid… Il s’agit d’une nouvelle atteinte à la pérennité de la sidérurgie liégeoise », indique-t-il dans un communiqué. Disant rejoindre les inquiétudes de la FGTB Métal Liège-Luxembourg, il soutient leur demande de marque d’intérêt du monde politique à leur situation et appelle la Région wallonne et l’État fédéral à intervenir. (NICOLAS LAMBERT)

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content