Le directeur général de la STIB Brieuc de Meeus pose devant le nouveau métro M7 © BELGA PHOTO BENOIT DOPPAGNE

La STIB a reçu la première de ses futures rames de métro

Le Vif

La STIB est officiellement entrée en possession ce lundi de la première nouvelle rame de métro de la série M7 dont elle a commandé 43 exemplaires à la société espagnole Construcciones y Auxiliar de Ferrocarriles (CAF), qui a produit les « BOAS » serpentant sur le réseau actuel.

La société bruxelloise mettra 22 exemplaires de ce modèle en réseau d’ici 2022. L’exemplaire livré au dépôt de Haren y subira les premiers tests de performance et de fonctionnalité sur une ligne d’essais. Les tests sur le réseau démarreront pour trois mois à la fin du mois d’août au départ du dépôt Delta. Les voyageurs pourront y embarquer à partir du début de l’an prochain.

Plus modernes, plus confortables, plus lumineuses et dotées des équipements de sécurité dernier cri, ces rames permettront d’augmenter la capacité des lignes du métro bruxellois car leurs équipements de sécurité permettront une plus grande fréquence de passage. L’intervention humaine sera d’emblée plus limitée. A terme, la STIB pourra les transformer en exploitation automatisée du réseau bruxellois. C’est son souhait pour la ligne de métro 3 vers le nord (Albert-Bordet), lorsque celle-ci sera en service sur tout son parcours.

D’une longueur de 94 mètres et une largeur de 2,70 m, les rames M7 peuvent accueillir un maximum de 742 voyageurs (758 en version automatisée avec strapontins repliés), contre un maximum de 716 pour le modèle précédent M6. Pour faciliter la circulation des voyageurs, les portes seront plus larges de 15 cm par rapport à la M6 et le plancher plus bas de 2 cm afin de faciliter la montée et la descente des personnes à mobilité réduite.

https://twitter.com/STIBMIVB/status/1282647625087549440STIB-MIVBhttps://twitter.com/STIBMIVB

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

550rich3153600000Twitterhttps://twitter.com1.0

Avant une future exploitation sur la ligne 3, ces nouvelles rames permettront tout d’abord de renforcer les fréquences en heure de pointe sur les lignes existantes. Ainsi, sur les lignes 1 et 5, la fréquence passera de 2 minutes 30 à 2 minutes sur le tronçon commun Gare de l’Ouest-Mérode, soit 30 passages par heure contre 24 actuellement. Indirectement, l’augmentation de la flotte permettra également d’augmenter les fréquences des lignes 2 et 6 en heure de pointe, passant de 3 minutes à 2 minutes 30 sur leur tronçon commun.

Les nouveaux Boas seront remisés dans le nouveau dépôt construit par la STIB à Erasme.

Elke Van den Brandt, ministre de la Mobilité à Bruxelles, et Brieuc de Meeus, directeur général de la STIB
Elke Van den Brandt, ministre de la Mobilité à Bruxelles, et Brieuc de Meeus, directeur général de la STIB© BELGA PHOTO BENOIT DOPPAGNE

Partner Content