La plupart du matériel militaire belge a été livré en Ukraine, selon Mme Dedonder © belga

La plupart du matériel militaire belge a été livré en Ukraine, selon Mme Dedonder

(Belga) La plupart du matériel militaire promis par la Belgique à l’Ukraine, afin de lutter contre l’invasion de son territoire par la Russie, a été livré, a indiqué mercredi la ministre de la Défense, Ludivine Dedonder, à la Chambre.

Le reste arrivera dans les prochains jours, a ajouté Mme Dedonder (PS) devant les parmentaires réunis en commission spéciale sur le suivi des missions à l’étranger. Le gouvernement fédéral a décidé le week-end dernier d’envoyer 5.000 fusils automatiques FNC accompagnés de munitions, 3.800 tonnes de carburant et 200 armes antichars à l’Ukraine. Malgré les difficultés de livraison annoncées, notamment en raison de la fermeture de l’espace aérien ukrainien, une première livraison belge du convoi militaire sollicité par le gouvernement ukrainien est arrivée dimanche, a ajouté la ministre. Elle n’a pas désiré préciser les modalités et le contenu de ces livraisons « pour des raisons de sécurité évidentes ». Dans le cadre d’une mission de protection et de dissuasion sur le territoire de l’Otan, la Belgique envoie par ailleurs 300 soldats en Roumanie au sein d’une unité commandée par la France. De plus, les quatre F-16 actuellement actifs dans les pays baltes au départ de la base aérienne d’Amari (Estonie) se verront attribuer un champ d’action plus large. Sur le plan humanitaire, la Belgique a promis à l’Ukraine des équipements de protection et de première nécessité, dont des tentes, des couvertures et des kits sanitaires, via le mécanisme interdépartemental d’aide d’urgence B-FAST, un dispositif interministériel d’intervention en cas de catastrophes à l’étranger. (Belga)

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content