© Thinkstock

La majorité des Bruxellois souhaitent l’indépendance si la Belgique éclate

Le Vif

Si la Belgique devait éclater, les Bruxellois préféraient que leur ville devienne une région indépendante, révèle un sondage réalisé par Ipsos à la demande du Soir, de RTL-TVi, VTM et De Morgen.

Soixante huit pour cent des sondés font ce choix, contre 26% qui souhaitent unir leur destin à la Wallonie et seulement 6 % à la Flandre.

En Flandre, l’opinion apparaît très partagée: 42 % des personnes interrogées privilégient également l’option d’un Bruxelles indépendant, contre 44 % qui choisissent l’union avec la Flandre.

Les Wallons estiment pour 61 % d’entre eux que Bruxelles doit unir son destin à la Wallonie contre 37 % qui préfèrent l’indépendance de Bruxelles.

Les Belges estiment à 66 % que la Belgique peut/doit survivre.

L’attachement au pays est plus faible au nord: 64 % des Flamands pensent que la Belgique a un avenir. En Wallonie, la proportion est de 69 % et à Bruxelles, de 70 %. Dans les deux Régions, ce jugement s’érode: dans un sondage similaire réalisé en 2011, la proportion était de 74 % en Wallonie et de 79 % à Bruxelles.

Le sondage a été réalisé entre le 13 et le 19 mars auprès de 2.499 Belges âgés de plus de 18 ans. La marge d’erreur est de 3,1 % en Flandre et en Wallonie, et de 4,2 % à Bruxelles.

Avec Belga

Partner Content