La justice turque renvoie le dossier Khashoggi à l'Arabie saoudite © belga

La justice turque renvoie le dossier Khashoggi à l’Arabie saoudite

(Belga) La justice turque a décidé jeudi sans surprise de renvoyer à l’Arabie Saoudite le dossier du meurtre de Jamal Khashoggi, journaliste saoudien assassiné en octobre 2018 dans les locaux du consulat saoudien à Istanbul.

« Nous avons décidé de transférer le dossier à l’Arabie saoudite », a déclaré le juge du tribunal d’Istanbul où se tenait depuis juillet 2020 le procès par contumace de 26 accusés saoudiens. Le suspense était très limité : le ministre turc de la Justice Bekir Bozdag avait donné un avis positif à la requête du procureur, qui souhaitait « clore et transférer le dossier » à Ryad. Le meurtre de M. Khashoggi, tué et démembré dans le consulat saoudien, empoisonne les relations entre les deux puissances régionales sunnites. Mais la Turquie, en proie à une crise économique, cherche depuis quelques mois le rapprochement avec l’Arabie saoudite. Pour l’un des avocats de la fiancée de Khashoggi, Me Gokmen Baspinar, « cette décision de transférer le dossier va à l’encontre de la loi » et « constitue une violation de la souveraineté turque ». « Il n’y a aucune poursuite en Arabie saoudite. Les autorités saoudiennes ont déjà clos le procès et décidé d’acquitter de nombreux suspects, a-t-il rappelé, précisant avoir déposé « un recours devant le tribunal administratif d’Ankara contre la décision du ministère ». Pour un autre des défenseurs, Me Ali Ceylan, cette décision revient à « jeter l’agneau dans la gueule du loup ». (Belga)

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content